Nous utilisons de petits fichiers nommés « cookies ». Ils nous permettent de faire fonctionner certaines fonctionnalités du site, pour vous offrir une expérience améliorée ou des redirections pertinentes. En poursuivant votre navigation, vous acceptez les termes d'utilisation du site. Lire notre politique de confidentialité.

J'accepte
Agence immobilière à Lille, achat et vente d'appartement, maison, terrain à Lille et dans la régions lilloise
  • contact@lacomblezimmobilier.com
  • 03.59.56.16.09
 

07/12/2017 : Nos conseils pour mettre en valeur sa maison pour mieux la vendre.

                                   


Vendre une maison n’est pas une mince à faire.Il faut assurer le respect de certaines normes de construction. Les inspecteurs sont particulièrement exigeants quant à la performance des immeubles de nos jours.

Néanmoins, pour les particuliers en quête d’un nouvel investissement, l’aménagement est le meilleur moyen de les convaincre. Les visites sont une partie importante de la transaction.

Pour vous, qui pour une raison ou une autre, doit trouver un acheteur rapidement pour votre résidence, voici quelques conseils pour mettre en valeur la maison afin de mieux la vendre : rapidement et à bon prix.

Un aménagement neutre de préférence

Une maison, par définition, doit être confort et pratique. On dit souvent que votre décoration doit être à l’image de votre personnalité. D’ailleurs, sur internet, vous avez plusieurs astuces pour ce faire.

Différents styles sont disponibles, allant du vintage au plus moderne. Néanmoins, pour une vente, opter pour un aménagement neutre est de mise.

  • Ranger ses meubles trop personnels dans un garde-meuble

La meilleure solution afin de simplifier la mise en place de votre résidence à vendre, vous devez ranger vos meubles trop personnels dans un garde-meuble. Cela vous facilitera d’autant plus le déménagement.

Le but est de dépersonnaliser un maximum l’intérieur de votre maison. Vous pouvez tout de même garder certains biens afin de mettre en valeur le côté fonctionnel des lieux.

  • Opter pour des couleurs neutres

Vous êtes un féru des couleurs vives et des décorations originales. Grand bien vous fasse. Mais durant toute la durée des démarches pour la vente de la résidence, une décoration neutre est nécessaire. Les couleurs trop vives doivent être troquées contre des tons plus conviviaux. On peut citer entre autres le marron, le gris, ou encore le blanc.

Attention cependant, le total look blanc n’est pas une bonne idée. Cela donnera un look un peu trop hôpital à vos pièces. L’aspect aseptisé peut freiner l’envie des visiteurs.

  • Mettre en place une décoration moderne

Le style vintage rencontre certainement un front succès actuellement.  Mais c’est une bonne alternative seulement si vous comptez rester sur place. Les gouts sont subjectifs.

Opter pour la modernité est une valeur sûre. Quelques appareils high-tech dans chaque pièce, des meubles au design fin et raffiné : Vous devez axer sur la modernité de l’appartement.

Vous pouvez toujours réutiliser vos meubles. Cela répond parfaitement au concept du home staging pour vendre vite et au meilleur prix votre bien. Plusieurs particuliers ou professionnels ont déjà fait appel à ce service. Vous n’aurez pas à investir encore plus dans l’aménagement de la maison dans le but de la revendre mais simplement à faire appel à un professionnel du métier.

  • Permettre aux visiteurs de se projeter

Chacune de ses démarches a pour but de dépersonnaliser la pièce. Ainsi, pendant la visite, vous permettez aux visiteurs de mieux se projeter. Ils peuvent imaginer leur touche personnelle dans chaque pièce : un moyen comme un autre pour les convaincre plus rapidement.

Prenez le temps de présenter chaque pièce comme un espace unique et fonctionnelle. Certes, la décoration sera déjà un bon moyen pour ce faire, mais les discours comptent aussi.

Mettre en valeur l’espace : les techniques

Les particuliers n’investissent pas dans une maison, mais dans une surface. Ce sera plus facile pour vous de vendre le bien au meilleur prix en mettant en valeur la taille de l’espace.

  • Des meubles en rapport avec la taille de chaque pièce

C’est une règle de base en décoration : la taille de vos accessoires d’ameublement doit dépendre de celle de la pièce. Sur le marché, aussi bien auprès des magasins virtuels que physiques, vous avez différentes options. Prenez des mesures afin d’être sûr de votre choix.

La raison est simple : les meubles doivent venir agrémenter la pièce et non manger la majorité des espaces à vivre. Si vous avez une hauteur sous plafond de petite taille par exemple, rien ne sert d’utiliser un lustre de grande taille. Cela fera paraître la pièce plus petite encore.

  • Miser sur la fonctionnalité

Choisissiez à bon escient l’emplacement de chaque meuble. Il n’est pas conseillé d’installer un canapé d’angle à côté d’une porte d’entrée par exemple.

Le côté fonctionnel : il n’y a rien de tel comme argument de vente. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle les maisons avec des espaces de rangement sont plus simples à vendre.

  • L’espace extérieur ne doit pas être minimisé

Lors d’une vente, on axe souvent l’attention des visiteurs sur l’importance des espaces intérieurs, sans prendre en compte le jardin. C’est pourtant un atout charme non contestable qui peut impacter sur la réussite de la vente.

Il n’est pas question d’engager un professionnel de l’aménagement d’extérieur pour ce faire. Il suffit d’entretenir les différents espaces qui ornent l’espace vert. Repeignez la clôture. Mettez en place quelques accessoires de décoration moderne. Vous pouvez même réutiliser certains meubles de la maison.

  • Présenter également les combles comme des alternatives possibles

En outre, il importe de souligner que plus il y a de m2 disponibles, plus facile sera la négociation. Depuis quelques années, le fait de transformer les combles d’une maison en pièce à vivre est une tendance. Pourquoi ne pas surfer sur l’occasion.

Durant la visite, même si vous n’avez pas eu le temps de transformer les espaces sous toitures, vous pouvez les présenter comme une structure aménageable.

Faire les travaux pour ne pas décourager les visiteurs

La loi exige aux propriétaires de faire les travaux avant la mise en vente, ou du moins de déduire du prix de vente les tarifs de ces derniers. La première solution est meilleure.

  • Les particuliers ne veulent pas s’encombrer

Certes, avoir des travaux à faire peut minimiser les dépenses à affilier à l’investissement immobilier. Mais ce genre d’alternative n’intéresse qu’une infime partie de la population. La majorité des acheteurs ne veulent pas s’encombrer avec des détails techniques. Ils ne veulent pas passer par une demande de devis et le choix de prestataire. Leur investissement a pour but de pouvoir profiter du bien rapidement.

Les travaux peuvent donc être un facteur rébutoire pour les acheteurs potentiels, surtout s’il s’agit de chantier de grande taille. Lors d’un achat, les futurs acquéreurs ne doivent avoir à faire que le réaménagement des divers espaces.

  • Présenter un bien parfait : un moyen d’expliquer le prix au m2

En outre, présenter un bien parfait peut être un moyen d’expliquer le prix au m2. Un DPE optimal, des diagnostics immobiliers tout revenus négatifs : Ce sont des détails qui impacteront sur la valeur d’un bien.  Et vous ne pouvez les éluder.

Néanmoins, vous devez vous attendre à une séance de négociation. Les acheteurs demanderont toujours un prix plus bas que celui net vendeur proposé par les propriétaires. Il s’agit tout de même d’un investissement de plusieurs centaines de milliers d’euros.

Pour tout conseil d'aménagement d’intérieur ou Home staging,demandé notre avis :)

07/12/2017 : Pourquoi choisir d’investir ou d’acheter un bien immobilier à Lille ?

Vous êtes à la recherche de la perle rare immobilière, celle où vous pourrez vous sentir bien durant des années ? Alors sachez prendre en compte l’environnement dans lequel vous achetez votre bien immobilier ou bien investissez. Petit tour d’horizon sur le nord de la France.

N’en déplaise aux clichés, le nord de la France est particulièrement dynamique et attractif. La ville de Lille mérite bien un coup de projecteur : entre festivals internationaux, accueil de compétitions sportives ou avant-gardisme culturel, Lille est une ville incontournable en France.

Si elle est aussi attractive, c’est aussi grâce à son dynamisme professionnel et scientifique : Euratechnologie fait partie des résidents permanents du bassin industriel lillois, pour le plus grand bonheur des travailleurs.

À quelques minutes du centre-ville, vous serez au plus proche des entreprises les plus importantes de la région, mais aussi de France voire d’Europe. Car le nord de la France reste attractif pour bon nombre d’entreprises étrangères, notamment britanniques, belges ou luxembourgeoises. Si Lille et sa métropole forment un ensemble attractif, ce n’est pas que sur le plan professionnel : des évènements internationaux à dimension littéraire ou culturelle sont aussi célébrés au cœur de la capitale des Flandres. De quoi donner des occupations à tout le monde !

Que vous soyez primo-accédant ou à la recherche d’un bien pour assurer votre retraite, il faut prendre en compte un certain nombre de facteurs avant d’investir à Lille. Cherchez à bénéficier du taux d’intérêt le plus bas, pour un bien qui prendra de la valeur. Si vous avez un peu de temps, lancez-vous dans quelques réparations après avoir négocié le prix de rachat de votre maison ou appartement lillois !

Avant même de chercher, sachez que les quartiers les plus prisés, comme le Vieux-Lille, sont les plus chers. Mais on peut y trouver certaines pépites : à quelques pas du métro Montebello, ou bien du côté de Wazemmes, c’est comme si vous étiez dans le centre ! Sachez également que les maisons ont une cote plus intéressante que les appartements : le charme typique de l’influence flamande a raison du cœur de nombreux acheteurs, qui préfèrent investir tout de suite dans un bien pour du long terme. Mais que ce soit maison ou appartement, il y a des quartiers incontournables à Lille, et d’autres à éviter.

Surnommé le triangle d’or, le Vieux-Lille est le quartier le plus prisé par les touristes mais aussi, de fait, par les acheteurs. C’est là que sont les principaux édifices de la ville, ainsi que les plus belles places historiques. Un quartier incontournable pour les bourses déjà assurées !

Autre quartier où il fera bon faire un investissement : Vauban. C’est là que réside la plupart des étudiants, en raison de la proximité avec les principales facultés. Accès au métro, nombreux restaurants et vie de quartier animée : voilà ce qui vous y attend si vous y achetez un bien immobilier. De plus, certaines maisons de charme y subsistent toujours, comme d’anciennes maisons de maîtres rénovées : une aubaine pour les acheteurs passionnés d’histoire.

Le quartier de Wazemmes pourra également vous convaincre, en raison de ses prix abordables et de sa place du marché, animée plusieurs fois par semaine. Pour plus de tranquillité, cherchez du côté du quartier de Bois-Blanc, qui est entouré par les canaux de la Deûle : sa situation, en légère excentration, n’empêche pas l’activité économique puisque c’est là que se trouvent de nombreuses facultés et regroupements de sociétés.

07/12/2017 : Quel est le premier investissement immobilier idéal pour un jeune couple ?

                                        

Que ce soit pour y vivre, ou pour en faire un complément de revenu, investir dans l’immobilier reste une valeur sûre. Pour un jeune couple, le premier investissement immobilier idéal est, incontestablement, l’achat de la résidence principale.

L’acquisition de la première résidence apportera au couple un sentiment de sécurité et leur est bénéfique sur le plan financier. En effet, la différence de prix entre la location et l’achat immobilier est minime, surtout avec les taux de crédit favorisant les primo-accédants. De plus, opter pour un investissement immobilier c’est aussi se construire un patrimoine pour la génération future.

Néanmoins, cet investissement est loin d’être sans risques. Sans préparation, l’achat de votre premier appartement peut vite tourner au cauchemar et même gâcher vos projets d’avenir. Pour vous aider, voici quelques astuces pour effectuer votre premier investissement.

Premier investissement immobilier : être primo-accédant

Le terme « primo-accédant » est un terme utilisé dans le domaine de l’immobilier pour désigner un particulier se lançant dans son premier achat immobilier. En général, un primo-accédant n’est pas encore propriétaire d’un bien immobilier. Ce sont, en général, des jeunes couples dont la plupart sont dans une classe d’âge de 25 à 34 ans.

Plus de 80% des primo-accédants sont des couples à la recherche de leur premier foyer dont les 58% ont au moins un enfant. Les plus prisés par ces jeunes parents sont les maisons de ville ou les pavillons. Plus précisément, le terme « primo-accédant » ne s’applique pas forcement à une personne encore nouvelle dans le monde de l’investissement immobilier.

En effet, celui-ci peut être un ancien propriétaire mais pour une raison ou une autre ne l’est plus depuis plus de deux ans avant son prochain achat. Enfin, une personne possédant plusieurs biens immobiliers peut très bien être juridiquement un primo-accédant si elle n’est pas propriétaire de sa résidence principale.

Investir dans l’immobilier, un bon choix ?

Avec le loyer qui ne cesse de croître, devenir propriétaire est, de nos jours, le meilleur choix sur le plan financier. Les jeunes couples choisissent souvent de s’installer dans un petit appartement. Dans la plupart des cas, ils n’y restent pas plus de 7 ans.

En vendant leur résidence, ils peuvent se faire une petite plus-value et investir dans une autre maison plus spacieuse et qui correspond mieux à leurs envies. La première résidence idéale pour un jeune couple qui n’a pas encore de charges, c’est bien évidement la maison unifamiliale ou pourquoi pas un appartement ?

Pour trouver une première résidence, en général, le couple choisit de faire appel à une agence immobilière. Cependant, il peut arriver que la perle rare se trouve grâce au bouche à oreille. Se retirer en périphérie est aussi un bon moyen pour investir dans un bien immobilier à moindre coût.

Quelles sont les questions à se poser pour l’acquisition de sa première résidence principale ?

Avant de se lancer tête baissée dans l’achat de sa première résidence, il est important de bien étudier le marché et de se poser quelques questions. Comme il a été dit ci-dessus, cet investissement est important d’un point de vue financier. Il est, de ce fait, conseillé de toujours étudier soigneusement ce projet d’une vie.

  • Peut-on se permettre de se lancer dans un tel projet ?

Le marché de l’immobilier est très diversifié. La plupart des primo-accédants y trouveront une offre à la hauteur de leur budget. Cependant, peuvent-ils s’offrir la maison de leur rêve ? Avoir une maison, c’est bien. Mais faut-il acheter un petit appartement loin de vos attentes ou est-il plus préférable de rester dans cette maison que vous louez ? La plupart des jeunes parents sont tentés par le second choix.

  • Pensez-vous y rester longtemps ?

Avant d’investir dans une résidence principale, il est important de se baser sur le long terme. En effet,  d’un point de vue financier, dans la plupart des cas, il s’avère que la location est plus avantageuse que l’achat d’une résidence principale dans le cas où vous ne pensez pas y rester longtemps, en principe, plus de 5 ans.

Cependant, cette durée minimum est variable en fonction de la région dans laquelle vous voulez vous installer. En effet, plus le prix du mest élevé et ce de la location abordable, plus elle est plus longue.

  • Combien de m2 avez-vous réellement besoin ?

Pour investir dans un bien immobilier, il est important de connaitre la surface dont vous avez réellement besoin. Pensez à prévoir la future chambre d’enfants ou les travaux à effectuer dans le futur. En effet, comme il a été stipulé précédemment, il faut toujours se projeter dans l’avenir.

Quels sont les dossiers à prévoir pour un tel investissement ?

Acheter un bien immobilier doit se faire dans une transparence totale. Les banques sont, de plus, très strictes pour l’acquisition de la première résidence. Un dossier de demande de prêt, pour être recevable, doit obligatoirement comporter les pièces suivantes : pièces d’identité, contrat de travail, bulletins de paie (généralement ceux des trois derniers mois avant le dépôt de votre dossier), avis d’imposition, relevés de comptes et dans le cas où il existe, l’échéancier des crédits en cours.

Ces documents permettent au banquier de connaître votre situation financière et de jauger votre niveau de motivation. Il peut ainsi dresser votre profil. Pour avoir les meilleurs chances d’obtenir un prêt immobilier pour l’achat de votre première résidence, si vous disposez d’un peu de moyens, il serait judicieux d’avoir un apport personnel de 10% ou plus sur le prix total. Cependant, un prêt sans apport est aussi envisageable sous certaines conditions.

Pour maximiser vos chances pour l’obtention d’un crédit immobilier, proposez votre dossier de candidature à plusieurs banques. Cette tâche peut vite devenir ennuyeuse. Donc, pour vous aider dans la recherche d’un crédit, la meilleure option est de s’offrir les services d’un courtier en crédit immobilier. Ce dernier s’occupera de votre dossier auprès des banques et négociera les meilleurs taux. Un courtier en crédit immobilier est payé seulement lorsque votre dossier sera validé.

Quelles sont les aides auxquelles un primo-accédant peut prétendre ?

Comparé aux autres acquéreurs potentiels, le primo-accédant est en situation de désavantage. En effet, une personne ayant déjà une résidence principale et voulant en acquérir une nouvelle peut très bien vendre l’ancienne afin de financer son achat. Pour pallier à ce déséquilibre, l’autorité publique a mis en place quelques dispositifs afin d’aider les primo-accédant.

Le plus célèbre d’entre eux est, sans aucun doute, le prêt à taux zéro ou PTZ. Celui-ci ne s’applique qu’aux primo-accédants, incluant les personnes qui ne sont plus propriétaires, depuis les deux dernières années, de la nouvelle acquisition et aux logements neufs ou totalement rénovés. Il peut recouvrir jusqu’à 40% de la valeur totale du bien immobilier.

Il existe aussi d’autres dispositifs permettant d’aider les primo-accédant : Le PEL, l’APL accession, le prêt « action logement », etc. Ils visent tous à venir en aide à la classe moyenne et les familles en difficulté pour le financement de l’achat de leur maison.

A titre d’information, il est tout à fait possible de s’inscrire à différents dispositifs simultanément. Plus complexe à mettre en œuvre,  cette solution peut vous être grandement utile.

Au hasard des rues...

Quelques biens qui pouraient vous intéresser
Prix de vente   153 000€

Vente appartement FACHES THUMESNIL

surf.hab 42,7 m², 2 pièces

Prix de vente   161 000€

Vente appartement

surf.hab 44,61 m², 2 pièces, 1 chambre